Description: 

Le Chardonnay appelé aussi aubaine ou beuanois : fut un temps où l'on croyait qu’il faisait partie de la famille du pinot on l'appelait alors pinot chardonnay. Ce cépage qui donne les plus grands blancs de Bourgogne. C’est un cépage qui débourre tôt et qui craint les gelées tardives. Il possède une très bonne faculté d'adaptation divers sols et conditions climatiques. Sur les sols crayeux de la Côte-d'Or du chablis et du mâconnais, les vins qu’il donne, dépendent des spécificités des conditions locales. Ils sont tantôt corsés délicats tout en conservant le parfum du raisin. C’est un cépage qui peut aussi bien donner de très grands vins à petits rendements que d'autres tout à fait agréables à grand rendement. C'est un cépage ayant un potentiel en alcool élevé (jusqu'à 14°). En général lorsque la viticulture et la vinification ont été bien réalisée ce sont des blancs qui dans leur jeunesse sont gras avec une bonne acidité mais peu aromatique. Les arômes se révéleront pendant la garde. En Champagne, il donne des résultats extraordinaires dans la région surtout dans la Côte des Blancs. Il est plutôt vigoureux mais craint la pourriture grise. Il se plait énormément sur les terrains calcaires et crayeux. Il donne des champagnes, fins, élégants aux arômes très fins d’anis et d’agrumes. Lorsqu’il est vinifié seul comme c’est le cas dans le Blanc de Blancs, c’est un cépage à évolution très lente. Il tient très bien dans le temps. Il est souvent utilisé seul aussi pour les Champagnes millésimés. Il représente 28% de l’encépagement total. Connu aussi sous le nom d’Auvernat depuis le Moyen Age. On le retrouve en Auvergne à St Pourçain et dans l’appellation Côtes d’Auvergne. Il entre dans la composition du Crémant de Loire et du Saumur Brut. Il débourre tôt et craint les gelées tardives. En Savoie, on le retrouve sur 2% des surfaces plantées. Il n’entre pas seul dans l’élaboration des crus. Il apporte aux vins de Savoie un bon support acide et du fruit. Il a été introduit dans le Bugey au début du XXème. Il produit en moyenne 7000hl de vin blanc. Présent sur l’ensemble du vignoble du Bugey. Il rentre à 100% dans l’élaboration du Bugey blanc. Il sert à l’élaboration du Bugey brut Méthode Traditionnelle. On le retrouve dans le Jura depuis le Xème. Il prenait le nom de Melon d’Arbois, Moular ou Gamay blanc. Il représente 50% de l’encépagement total aujourd’hui. En Alsace, il est présent sur 102 ha, soit 0,5% de la superficie totale. Il n’entre que dans la composition des crémants et donc dans l’assemblage. Il se plait beaucoup sur les terroirs calcaires alsaciens. Il confère aux crémants finesse et texture.

Licence Creative Commons  Cavacave ® is a registered trademark of Wine Project S.A.S. - Alcohol abuse is dangerous for health, enjoy responsibly.

 Copyright: text is available Creative Commons Attribution - Share in the same conditions 3.0 not transposed